Biscuit chocolat-orange

Ingrédients :
  • 110 g de beurre pommade
  • 125 g de chocolat fondu
  • 90 g de farine
  • 30 g de poudre d’amande
  • 45 g de sucre glace
  • 1 œuf
  • 5 g de chocolat en poudre non sucré
  • ½ sachet de levure chimique
  • de l’orange confite (ou autre fruit confit selon votre goût)
  • du glaçage royale (blanc d’œuf + sucre glace) ou du fondant
Préparation :
  1. Mettez le beurre pommade dans un saladier (le beurre pommade est un beurre très mou, suffisamment mou pour être fouetté mais qui ne doit pas être fondu).
  2. Ajoutez le sucre glace et mélangez vigoureusement. Le tout va légèrement blanchir.
    Ajoutez ensuite l’œuf et mélangez à nouveau vigoureusement.
    Ajoutez la farine, la poudre d’amande, le chocolat en poudre, la levure chimique et la pincée de sel. Mélangez.
  3. Incorporez en dernier le chocolat fondu.
    La pâte doit être assez souple et un peu « coulante ». Si jamais elle paraissait trop épaisse, il est possible de l’assouplir en ajoutant un peu de lait, mais normalement il n’y en a pas besoin.
  4. A l’aide d’une poche à douille, d’une cuillère ou simplement en versant depuis le saladier, remplir les moules de taille de votre choix. Remplir à la moitié et 3/4 de la hauteur du moule. Des moules en forme de mini cakes ou gros financiers semblent parfait pour cette réalisation, mais des moules ronds genre cupcakes peuvent aussi convenir
  5. Insérer un ou plusieurs morceaux d’orange confite dans la pâte. Il est préférable que ce morceau de fruit confit soit recouvert de pâte (ou enfoncé dans la pâte), sinon il risque de durcir et perdre son moelleux durant la cuisson.
  6. Cuire à four chaud 160 - 170° (Th 6) pendant environ 15 à 20 minutes en fonction de la taille des moules.
    Une fois cuit, décorez vos biscuits avec de la glace royale (une pâte composée de blanc d’œuf cru et mélangé avec du sucre glace), ou encore du fondant si vous en avez.
    Loin de n’être qu’une décoration, cet ajout permet d’apporter une petite touche de sucré et de craquant qui va être très importante dans l’équilibre de la recette.